Des questions ? Appelez-nous au +33 4 94 70 08 56

Camping le Clos de Barbey, les Basses-Gorges du Verdon

Blog

Les Basses Gorges du Verdon en canoë

Où aller dans les Gorges du Verdon ? Quel village visiter ? Où se baigner ? Laissez-vous guider. Aujourd’hui nous vous emmenons en balade en canoë-Kayak dans les Basses Gorges du Verdon.
Au-delà du lac de Sainte-Croix nous quittons le Grand Canyon du Verdon pour entrer dans un autre monde. Fini les parois de plusieurs centaines de mètres. Moins fréquentées l’été, les Basses Gorges sont un havre de paix malheureusement peu propice à la baignade, l’eau y est très froide même en plein mois d’août. Première étape de notre périple, le lac de Montpezat à la recherche d’un peu de fraîcheur. Seconde étape, le Verdon depuis le village de Quinson, ici le Verdon serpente tranquillement jusqu’au lac d’Esparron. En route pour le bonheur, en route pour le Verdon !

Aux alentours

Les Basses Gorges du Verdon vers le lac de Montpezat

À peine 20 à 30 minutes de route depuis le camping vous permettront de rejoindre le lac d’Artignosc sur la D411 en direction de Saint-Laurent du Verdon. Si vous passez par la D11 et Montagnac-Montpezat au mois de juin, peut-être prendrez-vous le temps de vous perdre dans les champs de blé jaune pâle où poussent des milliers de coquelicots, comme autant de points rouges flamboyants oscillant doucement avec le vent.

Camping dans le Verdon, les champs de blé et de coquelicot Camping dans le Verdon, les champs de blé et de coquelicot

Le chemin qui mène au bord du lac n’est pas goudronné, on avance avec prudence et on prend le temps de trouver une place bien à l’ombre pour ne pas transformer sa voiture en four durant les chaudes journées d’été.

Vous pourrez louer sur place vos canoës à la base nautique d’Artignosc où vous mettre à l’eau avec les vôtres. Nous vous conseillons aussi de profiter des sorties en canoë organisées par Gaëtan Hemery, un amoureux des Gorges du Verdon, il en connaît les moindres recoins et est un puit inépuisable d’anecdotes.

Camping dans le Verdon, le lac d'Artignosc Camping dans le Verdon, le lac d'Artignosc

Il ne reste plus qu’à se laisser glisser sur le Verdon. Le courant est pour ainsi dire inexistant et seul le vent peut à l’occasion rendre véritablement sportive cette sortie en canoë. Direction à présent le lac de Montpezat à un peu plus de 3 kilomètres en amont de la rivière.

En fin d’après-midi, l’eau y est si calme que parfois lorsque rien ne vient troubler la surface le Verdon devient un véritable miroir.

Camping dans le Verdon, les Basses Gorges du Verdon en canoë

Pendant des millions d’années et jusqu’à l’ère tertiaire la mer recouvrait ce territoire. Pendant des millions d’années, couche après couche, s’est formé la roche calcaire que le Verdon a patiemment creusé et qui aujourd’hui forme les spectaculaires parois du canyon.

La progression est lente, il est vrai qu’on se prend plus souvent à flâner entre les roches qu’à ramer ardemment pour atteindre notre objectif. Peu importe ! Nous avons tout notre temps. On laisse trainer sa main dans l’eau froide des Basses Gorges, on lève le nez pour observer le vol d’un oiseau, on rit de voir les canards trop curieux s’approcher des embarcations, finalement le temps passe vite et nous voilà déjà au lac de Montpezat.

Camping dans le Verdon, les Basses Gorges du Verdon en canoë Camping dans le Verdon, les Basses Gorges du Verdon en canoë

C’est le moment de faire une pause pique-nique. Les berges du lac sont à quelques coup de rames, l’eau du Verdon est si limpide qu’on en vient à hésiter de descendre du canoë, est-elle si froide ? Oh oui, l’eau est froide ! Le barrage de Sainte-Croix qui forme le lac du même nom capte l’eau à 60 mètres de profondeur et la relâche à un petit 14°. Quand la température extérieure atteint, voir dépasse, les 30° nous vous assurons que l’eau du Verdon parait bien fraîche.

On pose ses affaires sur la berge, on prépare un bon pique-nique. C’est l’occasion de faire quelques ricochés sur la surface incroyablement lisse du lac et de battre quelques records.

Camping dans le Verdon, les Basses Gorges du Verdon en canoë Camping dans le Verdon, les Basses Gorges du Verdon en canoë

Comptez pour cette sortie dans les Basses Gorges du Verdon entre 3 et 4 heures et n’oubliez pas de taguer vos photos avec le hashtag #closdebarbey ou #bycolombe, nous publierons les meilleurs images sur notre mur Instagram et Facebook.

Les Basses Gorges du Verdon depuis la base nautique de Quinson

Depuis le camping, il vous faudra entre 30 et 40 minutes en voiture pour rejoindre la base nautique de Quinson. Si vous en avez le temps, nous vous encourageons à faire un tour dans le vieux village médiéval et, si ce n’est pas déjà fait, à visiter le musée de la préhistoire. On ne va pas vous le cacher, cette partie des Basses Gorges est plus fréquentée. Facile d’accès, il est aussi facile de louer toutes formes de bateaux, canoë, bateaux électriques, paddle, nous n’aurez que l’embarra du choix à condition de vous y prendre un peu à l’avance. Si vous le pouvez, le mieux est d’avoir son propre canoë ou paddle pour ne pas être tenu par les horaires des loueurs, tout particulièrement si vous revenez un peu tard. Les journées sont longues et passé 18h00 le Verdon vous appartient.

Camping dans le Verdon, le lac de Quinson

Au départ de Quinson les Gorges du Verdon se resserrent et forme une véritable fracture dans la roche calcaire. Les parois ne sont pas aussi vertigineuses que dans le Grand Canyon quelques kilomètres plus en amont mais le paysage reste spectaculaire.

 

Camping dans le Verdon, les Basses Gorges du Verdon en canoë-kayak Camping dans le Verdon, les Basses Gorges du Verdon en canoë-kayak Camping dans le Verdon, les Basses Gorges du Verdon en canoë-kayak Camping dans le Verdon, les Basses Gorges du Verdon en canoë-kayak

Comme dans les Gorges du Verdon passé le pont du Galetas, il devient impossible de s’arrêter un moment au bord de la rivière, point de berge, ici nous longeons les falaises. Le temps est au soleil, il fait chaud et nos petits bras inexpérimentés s’apprêtent à pagayer pendant quelques heures. Peu importe, la sensation de dépaysement est totale et le plaisir est là, malgré le vent qui s’engouffre dans les Basses Gorges et vient ralentir la progression. Chers parents, à moins d’avoir des ados extraordinaires, c’est à cet instant, face au vent, alors que vous avez l’impression de vous démener pour faire du surplace, qu’à coup sûr vous allez vous mettre à ramer seul. Un conseil, mais vous le savez déjà, gardez votre calme et continuez à profiter du paysage !

Camping dans le Verdon, les Basses Gorges du Verdon en Canoë-kayak Camping dans le Verdon, les Basses Gorges du Verdon en Canoë-kayak

Si comme nous la curiosité est la plus forte, vous allez vouloir savoir ce que le Verdon vous réserve derrière chaque courbe, derrière chaque méandre de la rivière. Vous allez aimer être surpris après chaque effort et ouvrir grand les yeux quand se révèlent ces immenses grottes perchées au-dessus du cours d’eau. L’eau est bonne, un peu fraiche mais la baignade est un vrai régal. Profitez de ces instants, surtout si vous vous y êtes rendu en famille, les Basses Gorges du Verdon sont une usine à souvenirs de vacances.

Camping dans le Verdon, les Basses Gorge du Verdon en canoë-kayak Camping dans le Verdon, les Basses Gorge du Verdon en canoë-kayak

Si le temps vous le permet, vous irez jusqu’au lac d’Esparron et profiterez certainement d’un repos bien mérité. Le retour vers Quinson n’est pas de tout repos, mais comme nous l’écrivions un peu plus haut, si vous en avez la possibilité, après 18h le Verdon vous appartient. La nature reprend ses droits sur la rivière, les poissons sont de sortie, les oiseaux pêchent en rase-motte au-dessus de l’eau et seul le bruit des rames vient briser cette harmonie.

Les Basses Gorges du Verdon en canoë-kayak Les Basses Gorges du Verdon en canoë-kayak

Nous vous conseillons vivement cette sortie dans les Basses Gorges du Verdon. Moins fréquentées que le lac de Sainte-Croix et l’entrée des Gorges du Verdon, on en prend plein les yeux et les efforts consentis sont remboursés mille fois. L’occasion en rentrant au camping de se faire plaisir en passant au restaurant Ô deux Ânes pour se refaire une santé… si on peut dire 😉

On vous attend !

Rechercher une disponibilité